Transmedia storytelling : du bon usage des réseaux sociaux !

stratégie transmedia storytelling

Savez-vous quelle est la question que me posent la plupart de mes clients une fois que nous avons déterminé ensemble les modalités de leur stratégie de storytelling ? "Et maintenant, comment fait-on pour diffuser cette belle histoire ?"
C'est vrai que le storytelling ne peut uniquement se contenter de rester à l'état de stratégie : en tant que technique, ou d'ensemble de techniques, le storytelling prend vraiment toute son ampleur à partir du moment où il est mis en application !

C'est ici qu'intervient le transmedia et toutes les possibilités qu'il offre : contrairement au cross media qui consiste uniquement à raconter la même histoire sur des médias différents, l'approche transmedia va véritablement nous permettre de déployer des histoires complexes. Chaque media, avec ses propres contraintes, devient une opportunité de raconter une histoire spécifique et passionnante, une histoire qui sera une part de l'histoire plus globale de la marque.

Les réseaux sociaux ; un enjeu transmedia trop peu valorisé ! 

Parmi l'ensemble de ces medias, on trouve, tout naturellement, les réseaux sociaux : mais force est de constater que leur usage par les marques reste d'une incroyable pauvreté. 
Pourtant, Facebook, Twitter, Pinterest et consorts permettent vraiment de développer une stratégie transmedia passionnante ! Et oui, on ne raconte pas ma même histoire sur chaque réseau : avec un peu d'imagination, et en structurant surtout à la perfection sa stratégie, vous allez rapidement parvenir à déployer des narrations vraiment intéressantes. 
Le principal obstacle à un usage transmedia des réseaux sociaux est simple : c'est que dans la plupart des entreprises, et a fortiori chez les community managers, les medias sociaux sont considérés comme un seul et même media. 
Ils se trouvent donc, au final, gérés de manière monolithique, là où au contraire, le web permet une approche beaucoup plus subtile, et aussi plus riche. 

Les avantages des réseaux sociaux pour le storyteller

Les avantages des réseaux sociaux pour le storyteller sont nombreux, mais je pense qu'on peut assez simplement en isoler trois : 
  1. Parce qu'il s'agit avant tout de medias web, les réseaux sociaux autorisent l'usage d'une multiplicité de supports, qui constituent en eux-mêmes des médias passionnants à investir. Que ce soient la vidéo ou la photo avec le visual social media marketing, ou encore le texte, par la diffusion de posts ou de contenus de blog, l'approche réseaux sociaux se révèle rapidement particulièrement féconde ; 
  2. Une stratégie basée sur les réseaux sociaux est également une approche beaucoup plus économique qu'en utilisant les médias traditionnels. Elle est donc particulièrement adaptée aux petites entreprises, et permet aux grandes de déployer des histoires extrêmement ambitieuses ; 
  3. L'approche réseaux sociaux permet de mettre en application certaines stratégies, comme une stratégie lean par exemple. Ils permettent d'accompagner la marque à chaque étape du déploiement de sa stratégie de communication en autorisant, le cas échéant, toutes les réorientations. 

Bref, les réseaux sociaux sont non seulement un outil privilégié pour le storyteller, mais ils permettent également d'avoir une première approche ambitieuse de la richesse du transmedia storytelling. A condition, bien entendu, de disposer d'une excellente histoire ! 

Vous donneriez quoi pour 4 minutes de Star Wars 7 ?



Et vous ? Vous donneriez quoi pour voir 4 minutes de Star Wars Episode 7
Si vous êtes comme moi, certainement quelques mois de votre vie, tant Star Wars est l'exemple le plus fascinant et abouti de ce qu'est le transmedia storytelling ! 

Je reviendrai bientôt sur le transmedia, mais en attendant, enjoy ! C'est l'excellent site Tom's Guide qui vous propose de découvrir en avant première ces 4 minutes absolument mémorables ! 

On en peut plus d'attendre le 16 décembre ! 

Transmedia Storytelling : une petite définition !



Vous savez quoi ? Je suis vraiment super ravi de vous accueillir sur ce blog dédié aux techniques et à l'actualité du transmedia storytelling !

Si le storytelling est une technique passionnante à explorer, et vous savez que j'en ai fait ma spécialité, c'est vraiment avec la transmedia que celui-ci prend toute sa dimension et sa richesse : les techniques du transmedia storytelling vont vous permettre de structurer ses histoires passionnantes et complexes, bref, de leur donner une force émotionnelle qu'aucune autre technique de communication ne parviendra à conférer à une marque.

Vous ne savez pas ce qu'est le transmedia storytelling ? Voici une petite définition !

Transmedia storytelling : les grands principes

Le principe du transmedia storytelling est vraiment très simple (son application sera tout de même un petit peu plus complexe ^^) : le transmedia storytelling consiste à prendre en compte les contraintes et opportunités de chaque média, que ce soient des contraintes techniques (print vs web, Facebook vs Twitter, etc...), ou encore des opportunités en termes de publics (les lecteurs d'un journal en version papier ne sont pas nécessairement les mêmes que ceux qui lisent le même journal en ligne ou sur un périphérique mobile), pour développer sur chacun de ces médias des histoires différentes autour d'une marque, d'un produit, etc...

Objectif : parvenir, en développant des histoires différentes sur différents médias, à créer une histoire globale à la fois complexe et passionnante.

Parmi les plus beaux exemples de transmedia, et également parmi les plus connus, on peut bien évidemment citer la saga Star Wars, mais de nombreuses marques utilisent ces techniques dans de nombreux secteurs d'activité. 

Transmedia storytelling vs cross media

On confond souvent, à tort, transmedia storytelling et cross media : pourtant, les deux démarches sont particulièrement dissemblables, le transmedia permettant de développer des stratégies beaucoup plus passionnantes et complexes.

En effet, le cross media consiste en la déclinaison d'un contenu unique sur des médias différents : nécessairement, du fait de la non adaptation du message aux contraintes du media, non seulement la multiplication des médias n'a qu'un intérêt quantitatif, et non qualitatif, mais elle ne présente de plus aucun intérêt pour le public : à quoi bon vouloir suivre la marque sur différents canaux ?

La démarche transmedia s'avère, elle, vraiment plus fructueuse : en s'adaptant au public spécifique de chaque média, elle permet d'engager de manière beaucoup plus forte et émotionnelle des communautés. De plus, elle présente un vrai intérêt, pour le public, de suivre la marque sur plusieurs médias. 

Le transmedia : une opportunité pour les entreprises et pour les marques

Ainsi, le transmedia storytelling est une opportunité extraordinaire à saisir pour les entreprises et pour les marques.

Loin de la communication traditionnelle, qui ne repose que sur l'image de la marque, le transmedia nous propose de créer autour de celle-ci des histoires qui lui donneront une force émotionnelle inoubliable.

C'est également une démarche pérenne et virale : qui ne prend pas énormément de plaisir à raconter autour de soi les histoires qui nous ont particulièrement touché ? 

Le transmedia est actuellement en plein essor : sur ce blog, vous pourrez découvrir ses techniques spécifiques, ainsi que son actualité. J'espère que vous prendrez avec moi énormément de plaisir à explorer toutes les facettes du transmedia storytelling !